Un mercredi soir, les deux petits judokas (normalement les judokas étaient vingt-cinq), aujourd'hui ils n'étaient que deux. Ils faisaient des "randori" (des combats). Et après ils rentrèrent chez eux. En rentrant chez eux, ils virent les vingt-trois enfants qui n'étaient pas au judo. Ils sont venus chez eux, saignant de partout, après ils sont tombés par terre et ils étaient morts.

 

 

Ils étaient tous allongés, remplis de sang, à cause des deux judokas, parce que les deux judokas, à chaque fois qu'ils faisaient des randori contre les autres,les vingt-trois tombaient et ils saignaient un petit peu de partout. Mercredi dernier, ils avaient tous été trop frappés contre le sol, et c'est comme ça qu'ils ont été morts.

En fait, les deux judokas, c'étaient deux frères. Ils étaient trop forts aux randori ! parce qu'en fait ils avaient recommencé le judo au début de l'année, puis après ils ont recommencé depuis la première année et aussi le mercredi c'était le jour d'une troisième année. Ils étaient très, très, très grands : adolescents.

Et ils étaient super, super, super forts !

les autres, eux, c'était leur première année.

Fin.

(7 ans)

Cliquez sur ma boîte à malicepour connaître toutes mes histoires

Cliquez icipour revenir

à la page de la citrouille